L’Arc en Ciel – avril 2017

L’Arc en Ciel – avril 2017

Porter l’Espérance avec le Christ Ressuscité

Ce mois s’annonce riche en événements importants tant pour l’Église que pour notre société. D’une part, les chrétiens vivront les célébrations qui sont au coeur de leur foi : la Passion et la Résurrection du Christ. D’autre part, les citoyens français se rendront aux urnes pour élire celui qui présidera aux destinées de la République les cinq prochaines années. Est-ce le fait du simple hasard ou un signe de la Providence que le premier rendez-vous des urnes tombe le deuxième dimanche de Pâques ? Le moins que je puisse dire, c’est que cette coïncidence n’est pas un fait anodin. Toutes ces occasions diverses sont des moyens proposés pour nous aider à cheminer vers Pâques. Car ce que nous aurons à célébrer au terme de 40 jours de Carême, c’est la Mort et la Résurrection du Christ auxquelles nous sommes associés, en laissant mourir en nous le vieil Homme pour renaître avec Lui à la Vie Nouvelle.

En triomphant de la mort, le Christ ressuscité entraine le monde dans un mouvement de passage : des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie. Ainsi, la célébration de cet événement unique de l’histoire humaine nous introduit forcément dans la dynamique du renouvellement de la vie qui nous fait passer du monde ancien à un monde nouveau. Au-delà de l’aspect festif de Pâques, le plus important est de savoir comment désormais la Résurrection du Christ aura de l’impact dans nos vies et comment le Christ ressuscité vient transformer notre quotidien.

Au regard des événements éprouvants que connaît notre temps, le besoin de l’avènement d’un monde nouveau devient un souhait urgent. Ce désir de renouvellement est aussi celui de la société française qui veut actuellement que les choses changent. Elle a hâte de voir émerger une société nouvelle où régneront plus de solidarité, de justice et de paix sociale. C’est dans cette optique qu’il convient de dire que la fête de Pâques qui précède le premier tour des élections présidentielles est porteuse d’une Espérance nouvelle. Ainsi j’ose m’interroger : de quelle manière, à la lumière du Christ ressuscité, le mystère pascal peut, au-delà des positions partisanes, éclairer notre conscience chrétienne pendant les votes ; car la vie nouvelle de notre société passe par le bon choix du candidat qui va incarner les valeurs humaines spirituelles et morales du peuple. Cette préoccupation évoquée dans le document des évêques de France, devrait nous caractériser ; car le Christ ressuscité vient nous rejoindre dans la vie concrète et dans les réalités sociales actuelles marquées par cette attente d’un monde nouveau.

Que la Résurrection du Christ vienne éclairer la part d’obscurité qui est en nous et ouvre le monde à la clarté de Dieu plus forte que la mort.


Père Alain BINIAKOUNOU – © 2017


Lire la suite du bulletin : Arc-en-Ciel 04 2017

Participer à l’accueil d’une famille migrante : Projet Réfugiés

 


 

Lectures de ce Dimanche

Textes de la base de données des « Services de la Liturgie Catholique »
éditeur : Association Episcopale liturgique pour les pays francophones

Lectures du jour