Appel à donner le Denier de l’Église

Père Alain

Vous qui venez naturellement à l’Église ; vous qui faites appel à l’Église pour le baptême, le catéchisme, le mariage et les funérailles ; vous qui êtes sympathisants de l’Église pour ses œuvres de solidarité

L’Église catholique de France, pour assurer sa mission, ne vit que des dons de ses fidèles et de ses sympathisants. Contrairement aux idées reçues, elle ne reçoit aucune subvention du Vatican et encore moins d’aide publique. C’est la raison pour laquelle je vous sollicite aujourd’hui.

Savez-vous que notre groupement paroissial de Carrières et Chanteloup figure parmi les derniers du diocèse ? Selon le dernier relevé mensuel du diocèse disponible en novembre 2017, le nombre des donateurs ainsi que celui du montant récolté sont en forte baisse. Il n’y a actuellement que 18 donateurs pour Chanteloup et 30 pour Carrières alors que chaque paroisse enregistre près de 200 pratiquants aux messes du week-end.

Nous avons besoin de vous. Votre aide, que l’on appelle le « Denier de l’Église » est la principale ressource qui sert concrètement chaque jour pour :
– soutenir les activités pastorales du diocèse de Versailles : catéchisme et différentes aumôneries,
solidarité avec les pauvres,
– contribuer aux traitements des prêtres, des religieux et laïcs engagés dans le service de l’Église,
– former les futurs prêtres au service dans toutes les Yvelines, et parfois envoyés ailleurs.

Pour faire un don au Denier de l’Église :
Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour votre participation :330x150-don

  • soit par un don ponctuel par chèque à l’ordre de Association Diocésaine de Versailles (ADV), à renvoyer au 16 rue Mgr Gibier, 78000 Versailles
  • soit par un don en ligne sur le site sécurisé
  • ou encore par un soutien régulier en prélèvement automatique (même à partir de 10 €)

N’hésitez pas à retirer une enveloppe de versement au fond de nos églises, ou à donner en ligne en cliquant sur l’image ci-dessus (ce mode de paiement est recommandé à tous ceux équipés d’un ordinateur et d’une carte bancaire car il occasionne moins de frais au diocèse qui distribue un montant plus important aux paroisses). Je vous remercie de votre  générosité.

Père Alain