L’Arc-en-Ciel – avril 2019

L’Arc-en-Ciel – avril 2019

L’Arc-en-Ciel – avril 2019

L’espoir est-il encore possible ?

Cette année, nous célébrons Pâques dans un contexte sociopolitique particulier marqué par de multiples crises : celle dite « des gilets jaunes » et la crise due aux scandales des abus de pouvoir et des abus sexuels que traverse l’Eglise depuis plusieurs années ; autant d’événements qui peuvent nous faire céder au fatalisme.

Dans ce contexte de crise, quel sens donner à la célébration de la fête pascale ?

Je pense que le signe du tombeau ouvert et la Résurrection du Christ peuvent nous aider à élever notre regard au-delà des événements actuels afin de considérer ces crises comme des moments de grâce qui peuvent déboucher sur le printemps d’une nouvelle ère.

À Pâques, Dieu nous nourrit d’espoir certain pour l’avènement d’un monde nouveau. Par la Résurrection de Jésus, Dieu nous signifie qu’Il est capable de recréer l’humanité,  qu’une nouvelle vie est possible. Pour Dieu, rien n’est bouché car il est capable d’ouvrir de nouveaux horizons pour notre société et pour son Église. Les personnes ne sont pas condamnées à s’enfermer dans le tombeau, signe du mal, du péché et de l’aveuglement. Elles sont appelées à passer des ténèbres à la lumière du jour levant, c’est-à-dire, à un monde où régnera plus de vérité, de justice et de liberté.

En regardant les événements actuels avec sérénité et courage, l’Église en sortira plus renforcée, car souvent les crises permettent de rebondir pour repartir sur de nouvelles bases. En célébrant la mort et la Résurrection du Christ, portons cet espoir qui nous fait croire que demain sera meilleur qu’aujourd’hui, car notre Seigneur, trois jours après sa mort, est sorti du tombeau pour manifester sa Gloire et sa Victoire sur le mal. Il en sera de même pour notre Église qui, après cet éprouvant moment « de purification » qu’elle traverse actuellement, à l’image des douleurs d’enfantement dont parle saint Paul (Cf Rm 8, 22-23), elle paraitra plus rayonnante aux yeux du monde.

                    L’Espérance et la patience ne trompent pas.

                Joyeuses Pâques à tous.

 


Père Alain Biniakounou – © 2019


Lire la suite du bulletin : Arc-en-Ciel 04 2019

Accéder à tous les bulletins Arc-en-Ciel

Participer à l’accueil d’une famille réfugiée : Projet Réfugiés

 


 

Lectures de ce Dimanche

Textes de la base de données des « Services de la Liturgie Catholique »
éditeur : Association Episcopale liturgique pour les pays francophones

Lectures du jour