L’Arc en Ciel – mars 2017

L’Arc en Ciel – mars 2017

Carême : en marche vers Pâques

Depuis le mercredi des Cendres, nous nous sommes engagés sur le chemin de Carême qui nous conduit vers Pâques. Il est un temps de plus grande présence à Dieu où l’on redécouvre à quel point Il nous aime ; et face à cela, nous sommes invités à reconnaître tout ce qui nous sépare de Lui. C’est aussi un moment de plus grande fraternité et de partage. En effet, Carême nous entraine dans une démarche de double conversion, individuelle et communautaire, en suivant le chemin de ceux qui en ont déjà fait l’expérience dans le passé. Ainsi, nous invite-t-il à :

• cheminer avec les Hébreux dans le désert qui ont eu soif et faim, et ont fait l’expérience de la Bonté de Dieu qui, toujours, prenait l’initiative de renouveler son Alliance avec eux. Malgré sa résistance, ce peuple s’est laissé guider par la main, à travers des détours, vers la terre Promise

• marcher dans les pas du Christ, traversant lui aussi l’épreuve du désert, conduit par l’Esprit. Comme lui, nous devons entrer dans la relation la plus vraie et profonde avec le Père et le prochain, par les moyens de la prière, du jeûne et du partage que Jésus nous recommande. Nous sommes invités à nous associer à Lui pour mener le combat contre les tentations de nos coeurs et celles de notre société matérialiste

• marcher au rythme du programme de Carême de notre groupement :
– la soirée de solidarité avec les malades d’alcool ;
– la rencontre autour du thème : « sauvés uniquement par la Grâce ? » ;
– la journée de prière au pied de la statue pèlerine de la Vierge de Fatima ;
– l’après-midi de solidarité universelle avec le CCFD (action contre la faim et pour le développement)

• la démarche de Réconciliation pendant les dimanches du Pardon et enfin, la participation à l’opération tirelires pour l’accueil de la famille irakienne.

Toutes ces occasions diverses sont des moyens proposés pour nous aider à cheminer vers Pâques. Car ce que nous aurons à célébrer au terme de 40 jours de Carême, c’est la Mort et la Résurrection du Christ auxquelles nous sommes associés, en laissant mourir en nous le vieil Homme pour renaître avec Lui à la Vie Nouvelle.


Père Alain BINIAKOUNOU – © 2017


Lire la suite du bulletin : Arc-en-Ciel 03 2017

Donner suite au projet d’accueil d’une famille migrante : Projet Réfugiés

 


 

Lectures de ce Dimanche

Textes de la base de données des « Services de la Liturgie Catholique »
éditeur : Association Episcopale liturgique pour les pays francophones

Lectures du jour